Recycler des draps

Ma devise est: « Une tâche sur un vêtement? Il faut en faire plus. »

J’aime styliser mon désordre, rendre le laid, beau.

C’est exactement ce que j’ai fait avec mes vieux draps. Travailler avec une aussi grande surface était un défi fort amusant. J’ai dû m’y prendre à deux reprises car le premier bain de teinture a donné un résultat trop pâle à mon goût. J’ai donc renoué sur un premier design très pâle.

Nouer c’est amusant car ça crée des personnages dans le tissus.

Ici ma grosse araignée géante.

 

tie-dye drap laveuse multitie-dye draps laveuse crop multi

 

 

Publicités

De la couleur et des surprises

Ce qui est amusant avec le tie-dye c’est la surprise du résultat. Souvent, ce que je pensais qui allait être beau sort un peu moche et vice-versa. C’est comme déballer un cadeau à chaque fin de projet.

Dans tous les cas, même en cas d’erreurs, tout peut se modifier. Même si ça devient irrécupérable, le plaisir était au rendez-vous et c’est toujours une bonne occasion pour apprendre.

IMG_8220IMG_8224

 

145

Ici j’ai deux morceaux qui n’ont pas très bien sortis. Pour deux raisons: la teinture n’était pas assez concentrée et le matériel n’est qu’à seulement 50% de fibre naturelle.

145.a.1145b.2

 

Et les autres résultats:

 

 

Prochaine étape: la sérigraphie!

 

Froisser, nouer, plier

Les techniques de teinture par réserve sont nombreuses ainsi que les motifs que cela produit. L’étape préliminaire est la préparation: soustraire la surface d’un tissu à l’action du colorant.

Pour moi, c’est une étape de création mais aussi de mystère, de découverte et de recherche. Une fois que j’ai mon motif en tête, je peux regarder un film tout en travaillant à ma tâche.

J’aime essayer de nouvelles techniques ou m’en inspirer. J’ai d’ailleurs une fascination pour les techniques japonaises: shibori, arashi, itajime, mokume, kumo et yanagi.

Mes projets du jour: rien que de l’amusement…

 

127136138145.1145.2147